Quels sont les risques des SCPI

SCPI

Pour repondre à la question quels sont les risques des SCPI ? il faut avant tout comprendre que la SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier ,est un outil d’investissement de placement collectif.

Elle s’occupe de l’acquisition et de la gestion d’un patrimoine immobilier. Les associés ou porteurs de parts bénéficient d’avantages fiscaux ou de loyers après qu’elle ait géré les parts des associés.

La SCPI présente de nombreux avantages tels que la sécurisation de l’investissement, il n’y a pratiquement pas de gestion à réaliser et concernant les baux commerciaux, les locataires présentent l’avantage d’être stables.

Beaucoup préfèrent diversifier leurs placements pour maximiser les profits et pour cela, ces derniers investissent dans les SCPI. Cependant, comme toute forme d’investissement, il faut prendre en considération les risques des SCPI.

Les risques des SCPI

L’immobilier n’est pas si liquide qu’on le prétend

Il faut savoir que lors d’un achat de part de SCPI, l’acheteur s’expose à un ensemble de souscriptions moyennant une somme plus ou moins fixe allant de 8 à 10%. Ce qui veut dire que si ce dernier décidait à vendre sa part, il perdrait les 8 à 10%.

Cela suggère donc un temps de rentabilisation afin d’amortir l’investissement réalisé. De même, avant d’opter pour un SCPI, il est important d’étudier scrupuleusement, mais aussi de spéculer afin de ne pas être déficitaire.les risques des SCPI-les risques

Il faut également prendre en compte le fait que lorsque l’acheteur cède sa part, c’est là qu’il paie les 8 à 10% et non lors de son adhésion au SCPI. Le risque de liquidité suggère de trouver un acheteur des parts et de ne pas être contraint par les prix.

La SCPI à capital variable est plus que conseillée en raison de son système qui permet plus d’échanges. L’un des problèmes de risque de liquidités réside également dans le fait que les porteurs de parts ne trouvent pas d’acheteurs.

Il faut dire que la liquidité dépend aussi de la croissance des taux interbancaires.

Pourquoi la SCPI est une bulle ?

Il y a bulle immobilière lorsqu’il y a augmentation du prix de l’immobilier et qui est causée par une spéculation. Cette hausse de prix finit toujours par baisser.

Si la SCPI connait toujours un franc succès au niveau du marché, un rapport du Haut conseil de la stabilité financière (HCSF) vient d’étayer une théorie selon laquelle la SCPI risque prochainement d’être une bulle à elle toute seule.

SCPI les risques des SCPI

Selon le rapport, le HCSF avance qu’il y a trop d’immobiliers surévalués actuellement. De même, l’entité en question craint qu’il y ait plein d’immobiliers sans locataire du fait d’un marché trop fertile.

Face à ce rapport, les gestionnaires en prennent conscience et commencent à réorienter leur stratégie à l’instar de Sofidy qui limite la souscription, Paref Gestion qui stoppe la collecte ou Corum Asset Management qui recherche le bénéfice à l’étranger.